Aller au contenu
rpgp.gif gowonda.gif

Informations importantes

Nous rejoindre : Le royaume Rôleplay est accessible via notre tutoriel "se connecter en jeu".
/!\ Le royaume RôlePlay est actuellement en restructuration.

/!\ Le royaume Custom n'est plus suivi ni mis à jour.
→ Discord : https://discord.gg/ExrBbEZ (joueurs & staff)
→ Voter pour Ashbringer : Soutenez Ashbringer en votant toutes les deux heures sur
Gowonda et RPG-Paradize et gagnez des points en récompense !
→ Recrutements : Les candidatures sont fermées.

Royaume RôlePlay

Information : Le Royaume RôlePlay est actuellement en restructuration et donc, fermé au public. Nous vous informerons de sa réouverture ainsi que de l'avancée des projets en cours.


Communauté : un serveur Discord a été créé, nous vous invitons à le rejoindre : https://discord.gg/ExrBbEZ

Vagnus

Les gnomes, entre ingéniosité et calamité

Messages recommandés

Introduction

 

   *Vous allumez l'appareil étrange, curieux de ce qu'il peut déclencher, et c'est alors qu'une voix métallique et monotone s'en échappe*

Démarrage en cours.... RAD-IO n°9751 en ligne.... Début de la leçon.…

 

http://www.youtube.com/watch?v=nVcgzPahoCM

 

Histoire

 

   Certains faits relatés ici ne seront pas expliqués car le thème est déjà assez vaste. Merci de vous référer à la chronologie de Warcraft pour une meilleure compréhension.

 

   D'après les récentes découvertes durant la campagne contre le Roi-Liche, nous avons découvert que la race des Gnomes est, à l'instar des Nains et des Humains, une création des Titans. Il semblerais en effet que les Titans aient créer les Mécagnomes afin d'aider à l’ordonnance d'Azeroth d'une manière ou d'une autre. Mais comme toutes les autres créations des Titans, ceux-ci furent touchés par la malédiction de la chair.

 

   Leur carapace métallique devint flasque et rose et une touffe de poils poussa sur leur crâne. Du sang s'écoulait de leurs plaies et ils étaient enfin... vivants. Vivants et conscients d'eux mêmes, de leur individualité, libres de penser a de nouveaux concepts sans attendre des instructions. Si certains voyaient en cette malédiction une évolution, d'autres regrettaient ces changements et tentèrent de retourner à leur état originel à l'aide de la technologie stockée dans les immenses salles d'Ulduar. Laissant ces fanatiques derrières eux, un grand nombres de nouvellement nommés « Gnomes » mirent les voiles vers le sud.

 

   Si ces événements durent oubliés et l'histoire Gnome jusqu'à la Deuxième guerre est très incertaine, c'est parce qu'ils n'en voyaient pas l'intérêt. Ces petits génies étant tournés vers la technologie qui les à vu naître et seuls les rapports d'expériences et autres avancées scientifiques étaient consignés par écrit. Il n'est donc pas étonnant qu'après des milliers d'années, leur origines soient tombées dans l'oubli.

 

   C'est après plusieurs siècles d'errance après avoir quitté leurs frères et un peu plus de 200 ans avant notre ère que les gnomes furent découverts par les Nains. Ne les jugeant pas par leur taille, le peuple barbu fut impressionnés par les prouesses technologiques et des innombrables connaissances de ces êtres. Les deux peuples se rapprochèrent rapidement au point que les Nains offrirent joyeusement leur aide aux gnomes afin de creuser le labyrinthe de galerie qu'est Gnomeregan. Fournissant leur appuis technologique à l'Alliance, ils renforcèrent les rangs de l'armée de telle sorte que l'avantage écrasant permis de remporter la Deuxième guerre.

 

 

 

   Mais alors que la Troisième guerre éclatait dans le nord, les Gnomes refusèrent d'apporter leur contribution. Le reste de l'Alliance fut plus que surprise de voir ce soudain retrait des affaires du monde et du attendre la fin de la guerre avant d'avoir une réponse. Tandis que les démons envahissaient Azeroth, Gnomeregan avait ses propres soucis et ne voulais pas détourner l'Alliance de son but. Lors d'une énième opération minière visant à agrandir la citée, le petit peuple mis au jour d'anciennes ruines que l'on sais aujourd'hui être une chambre de confinement des Titans pour leur expériences ratés.

 

   Des prototypes de Terrestres, les Troggs, avaient été enfermés dans des chambres similaires dans ce qui deviendra Khaz Modan en raison de leur brutalité et de leur manque d'intelligence. Ayant libérés par mégarde ces créatures désormais elles aussi faites de chaire et de sang, les Gnomes se retrouvèrent envahis sans savoir que faire. Scellant les niveaux inférieurs, ils se retranchèrent dans les quartiers d'habitations, plus proches de la surface. Mais alors que ces monstres grouillaient sous leurs pieds, le pire restait à venir….

 

 

   Les Gnomes ne tuent pas les Gnomes. Un principe simple qui n'a jamais été enfreint et qui n'a même jamais eu besoin d'être inscrit dans les lois. Là où les autres races s'embourbaient dans les luttes de pouvoir et guerres civiles, les Gnomes restaient tout à leurs inventions et, s'étant écarté du système monarchique il y a bien longtemps, élisaient unanimement le meilleur inventeur pour les diriger. C'est ainsi que Gelbin Mekkanivelle avait accédé au pouvoir malgré lui, après ses nombreuses inventons telles le Mécanotrotteur ou les machines de guerres Naines. Malheureusement, le fait que ce dernier hérita du titre de Grand-Bricoleur fis sombrer son plus proche amis, Psiko Thermojoncteur dans la folie.

 

   Développant une jalousie et d'une soif de pouvoir impressionnante, cet inventeur reconnu pour avoir développé, entre autres, le système d'aération de la ville mécanique, proposa une solution à son nouveau dirigeant. S'appuyant sur des rapports falsifiés et des expérimentations truqués, Thermojoncteur proposa à celui qui le considérait comme un ami et un confident d'immerger les quartiers en quarantaine avec du Gaz radioactif tandis que les Gnomes seraient à l’abri derrière le puissant système de ventilation de la citée. Ne concevant même pas une possible traîtrise et faisant confiance à son conseiller, le Grand-Bricoleur mis le plan à exécution, sans se douter des réelles intentions du Gnome dément.

 

   Le vrai plan prévoyais, à la base, que la plus part des Troggs seraient anéantis mais que 30% de la population civile y laisserait la vie. Les Gnomes se seraient alors tournés vers leur dirigeant, qui serait alors renversé par un Thermojoncteur victorieux après avoir éradiqué les Troggs survivants. Mais c'était sans compter le manque de rigueur du conspirateur qui lui faisait souvent faire des erreurs de calculs. Le Gaz ne fis qu'énerver les monstres mais passa outre les protections Gnomes, tua près de 80% de la population et irradia une bonne partie du reste, les rendant fous et les transformant en Gnomes lépreux.

 

 

 

   Contraints de fuir la citée, le petit peuple mis à jour la conspiration de Thermojoncteur alors que celui-ci se proclamait seigneur de la ville en ruine, ralliant les Gnomes lépreux à la cause et mettant au point un dispositif lui permettant de contrôler les Troggs. Mais contrairement aux espérances de Psiko, le peuple Gnome ne se détourna pas de son chef, mais s'y raccrocha davantage face à l'adversité qui se dressait devant eux. Désormais sans terres, les réfugiés furent accueillis a bras ouverts pars leurs cousins Nains qui leurs ouvrirent les portes de Forgefer.

 

   Si la plus part s'installa dans Brikabrok et participera à l’aménagement de leur foyer temporaire (qui servira pendant des années) et du Tram des Profondeurs, le dernier projet en date de Mekkanivelle, les Gnomes s'éparpillèrent dans les territoires de l'Alliance, notamment dans le quartier Nain d'Hurlevent. Malgré la perte de leur unique citée, les Gnomes ne se sont pas démoralisés et ont offert un soutien inestimable à l'Alliance, lui fournissant toujours plus de technologies pour soutenir l'effort de guerre. On remarquera notamment la création des aéronefs tels le Brise-ciel, qui fut le premier à être mis en service durant la campagne du Norfendre, qui fournissent aujourd'hui une part importante de la puissance de feu de l'Alliance.

 

   On notera qu'à l'instar des Nains, les Gnomes renouèrent avec leurs origines durant leur avancée sur le continent gelé et qu'ils débâtent toujours depuis sur les implications. (J'en ai vu un qui voulais faire redevenir son bras mécanique pour attraper plus facilement sa clé plate en haut des étagère...)

 

   Après 5 ans à dépendre de la pitié des autres races de l'Alliance, les Gnomes purent enfin s'engager dans la reconquête de leur capitale. Après la défaite du Roi-Liche et le retour du Norfendre des troupes de l'Alliance, tous les gnomes répondirent à l'appel du Grand bricoleur. Après une bataille mémorable, les troupes Gnomes aidées par l'Alliance parvinrent à reprendre une partie de la ville.

 

   Depuis, les petits-êtres se concentrent sur la reconquête et la réhabilitation de leur ancienne demeure. Thermojoncteur fut vaincu une bonne fois pour toute et seuls persistent les gnomes contaminés fanatiques et les Troggs qu'ils contrôles. Malgré tout, la reprise des portes de la ville des des premiers quartiers regonfla à bloc le moral de tous les Gnomes d'Azeroth qui sont maintenant plus paré que jamais pour faire face aux défis que le futur leur réserve.

 

Physionomie

 

   Petits êtres semblables aux humains, les gnomes possède une tête légèrement grosse par rapport à leur corps et si la force est rarement leur domaine de prédilection, ils préfèrent la vitesse et l'agilité pour se sortir de situations périlleuses si leur intellect supérieur ne suffit plus. Ils jouent sur leur taille pour surprendre leurs adversaires, plus d'un à été surpris de se retrouver au sol.

 

   Si ils sont exposés à certaines radiations, ils semblerai que les Gnomes mutent et prennent une teinte verdâtre, s'ils survivent bien sûr ! De même, il est possible de retransformer les gnomes en Mécagnomes par un procédé connu de ces derniers (il a bien marché sur eux par le passé et durant la campagne du Norfendre !)

 

Les différentes formes de Gnomes connues

 

 

Personnalités notables

 

Gelbin Mekkanivelle : Le lourd fardeau du pouvoir abatis sur les épaules de Gelbin a la suite d'élections auxquelles il ne s'était même pas inscrit. Cette nomination non désirée provient du succès de l'une de ses plus grande création : le mécanotrotteur. Devenu leader des siens malgré lui, il tente de les guider en ces temps difficiles en affrontant sa peur de l’échec et ses regrets quand à la catastrophe de Gnomregan. Mais même dans une situation plus que critique, son peuple lui est resté fidèle malgré ses doutes sur l'avenir.

 

Psiko Thermojoncteur : Amis proche du Grand-Bricoleur, traître à son peuple et instigateur du génocide de Gnomeregan, ce brillant inventeur autrefois admiré sombra dans la jalousie par soif de pouvoir et piégea Mekkanivelle. Il régna dans les sous-terrains pendant plusieurs années jusqu'à la campagne de l'Alliance visant à reprendre Gnomeregan. Laissé pour mort par Gelbin dans le labyrinthe de tunnels de la citée mécanique, il revint une nouvelle fois pour accomplir ses plans de vengeance mais fut défait une bonne fois pour toute dans les entrailles de la ville par une délégation de l'Alliance.

 

Société

 

   Les Gnomes sont un peuple qui peut paraître étrange pour un œil extérieur pour bien des raisons. Contrairement à n'importe quel autre peuple, ces petits génies se livrent corps et âme à leur science et n'ont aucun intérêt pour des lutes de pouvoir et autres conflits d'intérêts incessants. Il n'y aurait aucun intérêt à perdre du temps en nuisant à autrui alors qu'il pourrait être passé à expérimenter.

 

   Autre étrangeté par rapport aux gouvernements habituels d'Azeroth, le Grand bricoleur est élu à l'unanimité pour ses innovations technologiques. (Bien souvent absolue, les gnomes se mettant d'accord pour perdre le moins de temps possible avec les formalités)

 

   Pour faire face aux dangers de la surface, le petit peuple à du s'adapter, s'endurcir. Avec l'influence des Nains, l'aspect pacifique des Gnomes s'est émoussé pour laisser place à une nation plus prompts au combat et à l'invention de nouvelles machines des guerre.

 

Philosophie

 

   Respect des grands esprits mais ne néglige pas les autres pour autant. Leur profond respect pour les meilleurs d'entre eux est également une des raisons de l'absence de lutes de pouvoir : un gnome éprouvant de la jalousie envers l'un de ses pairs étant inconcevable (Et très dangereux. Regardez Thermojoncteur…)

 

   Depuis quelques années, les Gnomes ont été forcés de vivre à la surface. Alors plus exposés au dangers du monde que jamais dans leur histoire, ils durent s'accrocher à leurs alliés, une période dont ils tirent une grande honte. Désormais aptes à reprendre leur destin en main, les Gnomes font plus que jamais preuve d'une volonté d'indépendance et tenterons de régler leurs problèmes par eux même.

 

 

Les classes

 

 

Nos petits êtres préférés peuvent s'aventurer dans les différentes voies que voici:

 

Guerrier : Habile combattant, vous prenez de vitesse vos adversaires qui ne s'attendent pas à voir une si petite chose leur faire du mal. Conscient de votre taille, vous en faites une force et exercez quotidiennement votre corps pour l'endurcir.

 

Prêtre : Depuis que les Nains vous ont accueillis, vous vous êtes intéressé à leur étrange culte de la Lumière. Véritable énigme pour les autres que votre soudaine inspiration mais cela ne vous empêche pas de croire en la Lumière et de recevoir sa bénédiction.

 

Voleur : Discret, rapide, mortel. Jamais un bruit si ce n'est l'affaissement des corps balourds de vos ennemis qui se demandent encore ce qui les a frappé. Vous êtes la discrétion incarnée. Que vous travaillez pour les services secrets du Grand Bricoleur ou comme voleur de grand chemin, vos ennemis feraient mieux de se méfier...

 

Démoniste : Appelant aux forces sombres au travers du néant distordu, vous déchaînez vos malédictions sur vos adversaires et commandez aux êtres démoniaques. Mais attention, même parmi les vôtres, il n'est que peu d'endroits où votre art est accueilli autrement qu'avec une pluie de pierres.

 

Mage : Votre intellect supérieur vous désigne d'office pour une telle carrière. Maniant avec aisance des sorts plus compliqués les uns que les autres, vous vous frayez un chemin vers les hautes sphères de votre ordre. Mais vous devriez peut-être arrêter de mêler magie et inventions, vos confrères en on un peu marre d'entendre des explosions dans les dortoirs si tôt le matin.

 

Chevalier de la mort : Soldat damné, vous tentez de recoller les morceaux de votre vie et de votre âme qui fut longtemps prisonnière de son propre corps. Désormais paria, vous combattez pour trouver votre place en ce monde sous les regards craintifs et haineux de ceux qui vous appelaient autrefois frère.

 

Moine : Combattant sans armes, vous dépassez les limites de votre corps par la méditation et un entraînement rigoureux. Vous êtes capable d'envoyer un homme valser dans les airs en buvant un thé, mais attention à ne pas perdre votre concentration en imaginant une machine révolutionnaire !

 

 

Merci d'avoir écouter ce cours d'histoire pour enfants en bas ages, cet appareil RAD-IO va désormais s'éteindre en vous souhaitant une bonne continuation.

 

3....2....1……….. Hein ? C'est fini ? Mais t'attend quoi pour éteindre espèce d'id*CLICK* !

Modifié par Vagnus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fichtrouille (je jure violent, oui), qu'est-ce que j'aime cette musique.
Bon topic sinon (j'ai vu une ou deux fautes de frappes, comme un te à la place d'un et, mais j'vais pas faire le vieil aigri et tous les rechercher pour te les coller au nez :p )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Au contraire, j'aimerais bien que tu le fasse (pour celles que tu as déjà remarqué). Il n'y à aucune raison pour laisser ces fautes !

 

Je relis mais certaines fautes m'échappent encore et toujours. =/

 

PS : J'ai déjà corrigé ce que tu viens de me signaler, merci pour ça. ^^

Modifié par Vagnus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×
×
  • Créer...