Jump to content
rpgp.gif gowonda.gif

Informations importantes

Nous rejoindre : Le royaume Rôleplay est accessible via notre tutoriel "se connecter en jeu".
/!\ Le royaume RôlePlay est actuellement en restructuration.

/!\ Le royaume Custom n'est plus suivi ni mis à jour.
→ Discord : https://discord.gg/ExrBbEZ (joueurs & staff)
→ Voter pour Ashbringer : Soutenez Ashbringer en votant toutes les deux heures sur
Gowonda et RPG-Paradize et gagnez des points en récompense !
→ Recrutements : Les candidatures sont fermées.

Royaume RôlePlay

Information : Le Royaume RôlePlay est actuellement en restructuration et donc, fermé au public. Nous vous informerons de sa réouverture ainsi que de l'avancée des projets en cours.


Communauté : un serveur Discord a été créé, nous vous invitons à le rejoindre : https://discord.gg/ExrBbEZ

Sign in to follow this  
Vagnus

Les Draeneï, une culture immémoriale

Recommended Posts

  Alors voila, je ne savais pas vraiment où poster ça ou même si j'ai l'autorisation mais je teste quand même. (Et si, pour x raison ce post n'a pas sa place ici, je m'en excuse et vous invite à le supprimer sans regrets !)

 

 Quand j'ai un peu de temps, j’écris, et de temps en temps, j'écris un pan de l'histoire de Warcraft (chose incroyablement riche que je ne cesse d'admirer) et notamment celle des races jouables.

 

 Du coup je poste ça ici en espérant que ça vous plaise et, si c'est le cas, je propose de poster deux trois autres choses afin que ceux qui ne connaissent pas forcément très bien le lore puissent s'y plonger car ça vaux vraiment le coup. (En plus de leur éviter les incohérences dans leur RP :x)

 

Introduction

   Les Draeneï, nos chers poulpes bleu, sont une très ancienne race ayant frôlé l'extermination à plusieurs reprises et ne sont désormais plus qu'une poignée. Mais comme le dit l'adage, ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort. C'est en effet dans leur heure la plus sombre que ces colosses de deux mètres cinquante ont trouvés l'illumination avec l'aide des Naaru. Et c'est après des milliers d'années dans l'espace et de déboires avec les Orcs qu'ils nous sont finalement parvenus dans leur magnifique vaisseau de cristal... ou qu'ils se sont crashés, chez nous. Mais comment ces immortels pourtant si puissants en sont ils arrivés-là ? C'est une histoire plutôt longue alors vous feriez mieux de vous asseoir et de prendre une bière l'ami.


Histoire

Certains faits relatés ici ne seront pas expliqués car le thème est déjà assez vaste. Merci de vous référer à la chronologie de Warcraft pour une meilleure compréhension. De plus, je me suis concentré sur les Draeneï ayant rejoins l'Alliance et les Naaru qui les accompagnaient.

Frise de l'histoire des Draeneï
Vitrail de l'histoire des Draeneï



   L'Aube de notre histoire se profile près de 25 000 ans avant la première ouverture de la porte des ténèbres. En ce temps, les Eredars, un peuple fière et avancé, aussi bien technologiquement que dans les arts des arcanes, attira malgré lui l'attention de la Légion Ardente. Sargeras voyant un grand potentiel dans leur race, il se présenta à eux en leur promettant des savoirs d'autres mondes, la gloire éternelle et bien d'autres choses alléchantes s'ils lui juraient allégeance. Des trois dirigeants de la nation Eredar, deux furent rapidement convaincus. Mais alors que Kil'Jaeden et Archimonde se voyaient déjà au côté de ce qui semblait être un bienfaiteur, Velen était plus sceptique. Il utilisa un artefact des plus puissant, le cristal Ata'mal, donné aux Eredars il y a si longtemps que personne ne se souvient de son origine, afin d'amplifier son pouvoir de vision afin de voir si les promesses de l'étrange Titan seraient tenues. Voyant ce que son peuple deviendrait s'il rejoignait ce qu'il savait désormais être la légion, Velen refusa de prêter allégeance à Sargeras. Malheureusement, ceux qu'il considérait comme des frères avaient déjà succombé.

   Désespéré à l'idée que son peuple devienne ce qu'il avait vu et des atrocités qu'il commettrait, Velen pria les cieux, implorant de l'aide là où il ne voyait aucune échappatoire. Cette conduite aurait pu semblé naïve mais dans cet univers il n'en est rien. Ses prières reçurent une réponse. Et quelle réponse ! Un Naaru, être de pur lumière, apparut à Velen alors que la majeure partie de son peuple suivait déjà l'exemple de ses anciens camarades. K'ure, car ainsi se nommait le Naaru, demanda à Velen de rassembler autant des siens que possible, ce qu'il s'empressa de faire avec l'aide de son ami Talgath. Velen emporta également le cristal Ata'mal, réduisant de laisser cet artefact sacré tomber entre les mains de Sargeras. Alors que les partisans de Velen s'étaient rassemblés sur une colline, Velen aperçut Talgath revenir au loin, entouré d'autres Eredars. Grâce au cristal, Velen pu voir que ceux qui s'avencaient vers les siens n'étaient plus ceux qu'il avait connu. Sargeras avait en effet commencé à transformer les Eredars en une forme plus grande, plus forte et complètement corrompue nommée Man'ari (le mot Eredun pour quelque chose non naturel, imprégné par les énergies gangrenées.). Velen, qui avait compris la trahison de l'un de ses dernier ami, pria une nouvelle fois pour le sauvetage des âmes qui le suivaient à travers cette folie. C'est alors qu'un rayon de lumière fendit le ciel et frappa le cristal Ata'mal, le séparant en 7 cristaux de différentes couleurs. Ce signe ne fut que le premier car après le rayon, les cieux se déchirèrent et un immense vaisseau, aussi grand qu'une citée descendait vers Argus.


   Prenant le nom de Draeneï, le mot pour exilés en Eredun, ils fuirent Argus à bord de ce magnifique vaisseau envoyé par les Naarus, et piloté par l'un d'eux. Kil'Jaeden prie les actes de Velen pour une trahison personnelle et jura de se venger. Ainsi, les Draeneï errèrent dans l'espace pendant près de 25.000 ans, quittant les planètes où ils s'arrêtaient quand les cristaux nés de la scission du cristal Ata'mal prévenaient Velen de l'arrivée de la Légion. Cette chasse continua jusqu'à 200 ans avant la première guerre. A cette époque, le Naaru K'ure, qui pilotait le vaisseau tomba malade et l'arche des exilés s'écrasa sur un monde peuplée de créatures nomades à la peau brune : les Orcs. Nommant ce monde Draenor, le refuge des exilés dans leur ancienne langue, les Draeneï, incapables de repartir, s'installèrent sur ce monde magnifique et bâtirent de majestueuses citées tel Shattrath ou le temple géant de Karabor, dédié aux Naaru qui les avaient sauvés et à la Lumière que ceux-ci leur avaient enseignés. Leurs relations avec leurs nouveaux voisins  restèrent distantes, quelques échanges commerciaux mais sans plus.

   Malheureusement pour eux, Talgath, au service de la Légion, découvrit ce monde et en informa son maître, une centaine d'année après leur arrivée sur Draenor. Las de les voir s'enfuir encore et encore, Kil'Jaeden décida d'utiliser les forces déjà présentes sur la planète et non ses démons pour ne pas alerter les Draeneï et les faire fuir. (Chose qu'ils ne pouvaient plus faire mais il l'ignorait.). Manipulant les Orcs au travers de certains Chamans, le seigneur démon parvint à créer la première Horde, faisant boire à ces êtres autrefois en paix avec la nature le sang du seigneur des abîmes Mannoroth, faisant ce cette race auparavant fière des esclaves sanguinaires à la peau verte.

   Surpris par l'attaque de leurs voisins, les Draeneï comprirent qu'il s'agissait là de l'oeuvre de la Légion et tentèrent de faire la paix. Velen invita Durotan, chef du clan Loup-de-givre, à l'accompagner à Oshu'gun, l'épave étant devenue au fil des années un lieu sacré pour les Orcs. Là, guide des Draeneï révéla la vérité à Durotan et ses hommes. Quand les Naaru tombent malades ou terminent leur cycle de vie, ils entrent dans un cycle où la lumière laisse place à son opposé : le Vide. Dans ce cycle, les Naaru aspirent toute vie à proximité, jusqu'à l'âme des morts, sans le vouloir ou pouvoir l'arrêter. A Oshu'gun, K'ure s'était lié d'amitié avec les âmes des Orcs décédés et avait inspiré les chamans afin qu'ils tentent de le guérir, rendant ce lieu sacré pour les natifs de la planète. Les Orcs ne croyant pas un traître mot de cette histoire et tentèrent de tuer ce blasphémateur. Durotan eu toutes les peines du monde à calmer ses hommes et les empêcher de tuer celui qui l'avait sauvé il y à des années. C'est aussi l'une des raison pour lesquelles malgré ses ordres, le chef des Loup-de-givre de livra pas Velen à Ner'zhul. La guerre se poursuivit donc et les Draeneï perdirent un à un leur bastions, comme Karabor ou la nécropole d'Auchindoun.

   La guerre arriva à son terme avec la bataille de Shattrath. Une force Draeneï tenu la ville contre les marées d'Orcs assez longtemps pour laisser Velen et la population s'échapper. Le prophète refusa de laissé des hommes derrière mais les Naaru lui dirent que lui et son peuple devait survivre, ce sacrifice était donc nécessaire. Le coeur brisé par la mort de tant des siens, Velen abandonna donc à leur sort de nombreux guerriers. Durant la bataille, une brume rouge mystérieuse envahis la citée et ses alentours, mais ses effets pervers ne se feront ressentir que plus tard. Très peu survécurent au massacre de Shattrath, mais Kil'Jaeden considéra sa vengeance comme accomplie et laissa là les Orcs à leur sorts, dans un monde maintenant corrompue aux ressources rares. Les survivants Draeneï de Velen restèrent cachés des Orcs, qui se concentrèrent sur une suite d'événements qui conduira à la première invasion d'Azeroth.


   Malheureusement, les déboires des Draeneï étaient loin d'êtres terminés. La brume gangrenée dispersée par Kil'Jaeden et la corruption infligée à la terre elle même affectèrent les Draeneï qui y avaient été exposé au fur et à mesure que le temps passait.... Cette corruption latente entraîna une dégénérescence aussi bien du corps que de l'esprit de ceux qui furent touchés. Leurs taille diminuait, des griffes remplaçaient les sabots et les ongles, des excroissances poussaient sur le corps des moins atteints, désormais appelés les roués à cause de la posture voûtée dans laquelle ils sont maintenus. Mais le pire, pour une race si évoluée intellectuellement et culturellement, fut la régression de leur esprit. Ils éprouvaient des difficultés à s'exprimer et à penser. Mais malgré tout cela, ils n'en restaient pas moins de redoutables combattants et de bons tacticiens. La goutte d'eau qui fit qu'ils soient exclus des autres survivants, fut que leur corruption avait coupé leur lien avec la lumière. Même de puissants Paladins tel Akama ou Nobundo se retrouvaient vides, abandonnés par cette lumière qui les guidait depuis près de 25 000 ans. Ils se retrouvèrent isolés et formèrent des tribus comme les Crapuches, les Cendrelangue ou encore les Kurenaï.

   Mais malgré tout, de ceux qui furent ainsi corrompu, les Roués sont les plus chanceux. Certains furent plus touchés par l'énergie gangrenée libérée par Kil'Jaeden et subirent une transformation plus... spectaculaire. Ils rapetissèrent, perdirent leurs musculature, leur crâne s'affaissa et leurs sabots se changèrent en griffes. Leur capacités mentales se dégradèrent énormément et ils furent réduit à un état primitif, répartis en plusieurs tribu (comme les Umbretourbe). Certains ont, on ne sais comment, réussi à passer la porte des ténèbres et se sont installés en Azeroth, dans le marais des chagrins. Ils s'isolèrent d'eux même mais sont vu avec dégoûts par les autres Draeneï, et même par les Roués.

   Les Draeneï virent progressivement à accepter les Roués, notamment grâce à Velen qui accepta le retour de Nobundo parmi les siens et qu'il enseigne les voies du chamanisme aux siens. Et pendant ces années, de nombreux événement majeurs prirent place. Toujours cachés, les Draeneï assistèrent à la destruction de leur monde par Ner'zhul quand les Fils de Lothar virent pour stopper l'invasion. Draenor étant maintenant telle que nous la connaissons : quelques régions dévastées et corrompues difficilement maintenues entre-elles et flottants dans le néant distordu. Suite à ce désastre et la fermeture de la porte des ténèbres vers Azeroth, Magthéridon, un seigneur des abîmes, pris possessions des restes de Draenor et utilisa les portails ouverts par Ner'zhul dans sa folie afin d'amener toujours plus de Démons pour son armée. Les gangr'orcs et les démons arpentaient les terres, et les Fils de Lothar cherchèrent de l'aide pour survivre dans ces terres désolées. Ils finirent par s'allier avec les Sha'tar, les Naaru venus chercher les Draeneï grâce à leur forteresse volante : le Donjon de la Tempête. Avec leur aide et celle des Draeneï qui sortirent de leur réclusion. Cette alliance réussi à reprendre les ruines de Shattrath et commença à rebâtir cette citée autrefois majestueuse.


   Plus tard, banni d'Azeroth par son frère, Illidan trouva refuge en Outreterre, espérant que Kil'Jaeden ne le trouverait pas, lui qui avait échoué à sa mission. Avec l'aide des Nagas de Dame Vash'j et des Elfes de sangs du Prince Kael'thas Haut-soleil, Illidan affronta les armées de Magthéridon. Akama et la tribu des Cendrelangue rejoins le combat pour libérer ces terres des démons. Ensemble, ils fermèrent les portails approvisionnant Magthéridon en démons. Ils marchèrent ensuite sur le Temple Noir, l'ancien temple-citée de Karabor, lieu sacré des Draeneï et désormais forteresse de Magthéridon. Malheureusement pour les Draeneï et Akama, l'Outreterre venait simplement de passer d'un tyran à un autre...(Cinématique du Temple Noir, voir plus bas)

   Illidan fut rappelé à l'ordre par Kil'Jaeden et tenta une nouvelle fois de détruire le Roi-Liche. Il fut défait au pied du glacier de la couronne de glace et rapatrié en Outreterre par Kael'thas et Vash'j. Illidan pris donc réellement le contrôle des restes de Draenor et, utilisant la source de magie des arcanes pure placée dans le temple qu'il avait a l'origine promise aux Elfes de Sang, pris le contrôle des démons. Il utilisa également le sang de Magthéridon, qu'il a laissé en vie pour disposer d'une réserve, afin de créer plus de gangre'orcs. Durant la prise de contrôle de l'Outreterre, Kael'thas envoya des troupes prendre le Donjon de la Tempête afin d'acceder à la technologie des Naaru. Le seul gardien du donjon, un Naaru nommé M'uru fut capturé et envoyé à Lune d'Argent afin qu'il serve de source d'énergie aux Chevaliers de Sang, le nouvel ordre de Paladins Elfes, les précédents ayant été privés de la lumière par la destruction du Puits de soleil.

   La prise du Donjon de la Tempête fut l'élément déclencheur du départ des Draeneï. Velen décida en effet que l'Outreterre était devenue trop hostile pour son peuple et mena personnellement un assaut sur l'une des quatre extension du Donjon : l'Exodar. L'attaque fut un succès et les survivants prirent le contrôle du vaisseau. Laissant une partie des de l'Aldor forces derrière, Ils se préparèrent à partir. Malencontreusement, les Elfes de sang devinèrent ce qu'ils voulaient faire et sabotèrent le vaisseau. A cause de ce sabotage, les Draeneï perdirent le contrôle du vaisseau qui fini par s'écraser sur Azeroth.


   L'arrivée des Draeneï ne se fit pas aussi en douceur qu'ils l'aurait souhaité. Leur crash sur l'île de Brume-azure au nord-ouest de Kalimdor endommagea gravement le vaisseau et causa des dommages et des mutations à la faune et à la flore des îles qui perdurent encore de nos jours. Les Elfes de sangs saboteurs cachés dans l'Exodar profitèrent de la panique du crash pour s'échapper afin de continuer à harceler les Draeneï. Peu nombreux, avec beaucoup de morts et de blessés à cause du crash, les Draeneï se sont rapidement réorganisés afin de prendre pied sur ce nouveau monde. Ayant entendu les histoires des combats de l'Alliance contre la Légion lors de la bataille du Mont Hyjal par les Clairevoyants, les Draeneï ont sauté sur l'occasion lorsque les Elfes de la Nuit sont venus à leur aide après le crash.

 

   Maintenant intégrés à l'Alliance, les Draeneï de Velen ont combattus sur de nombreux fronts et ont aidés à mettre fin au règne d'Illidan sur l'Outreterre lors de l'assaut des Sha'tar sur le Temple Noir. Les Roués et Draeneï d'Outreterre étaient enfin libres de reconstruire les ruines de leur gloire passée.Malheureusement, Kael'thas Haut-soleil avait trahis Illidan et avait cherché à étancher sa soiffe de magie dans les bras de la Légion Ardente et plus précisément de Kil'Jaeden... Le prince Elfe avait pris le contrôle de l'île de Quel'Danas, île où se trouvait le Puits de Soleil restauré qu'il prévoyait d'utiliser afin d'invoquer son maître en Azeroth. Aidé de démons envoyés comme avant-garde ainsi que ses Elfes Solfurie, loyaux jusqu'à la mort, il s'apprêtait à sacrifier Anveena, le corps humais dans lequel l'essence du puits avait été enfermé afin de lui redonner toute sa puissance. Le prince déchu à également ramené le Naaru M'uru de Lune d'Argent en attaquant sa citée natale afin d'obtenir cette source de puissance phénoménale. Torturé et ponctionné de l'essence même de son être, il était devenu un être de vide en agonie constante, prisonnier de son corps mais toujours aussi puissant.

   La trahison de Kael'thas avait donc retiré aux Elfes leur source de puissance sacrée. Consciente de ce qu'elle avait fait, la Dame Liadrin, matriarche des chevaliers de sang voyagea jusqu'à Shattrath pour demander le pardon d'A'dal. Là, on lui révéla que tout ce qui est arrivé avait été prédit il y a bien longtemps par Velen et les événements s'étaient dans un but bien précis : la salvation des Elfes de sang. La capture de M'uru avait été prédite et même provoquée en le laissant seul gardien du Donjon de la Tempête, afin de l'amener ce jour sur l'île de Quel'Danas dans l'état où il se trouve. Dame Liadrin se repentie donc et jura d'aider A'dal à combattre les force de son Prince.

   L'opération soleil brisé fut mise sur pied par les Sha'tar et ils partirent à l'assaut de l'île sacrée des Elfes. Kael'thas trouva définitivement la mort dans la Terrasse des Magistères, M'uru trouva finalement la paix, Kil'Jaeden fut défait et malgré la mort d'Anveena, le Puits était certes actif mais corrompu par les démons. C'est alors que Velen arriva, et révéla à tous le plan qui était en marche depuis des années : Mu'ru devait mourrir. Même durant son cycle du vide, l'essence d'un Naaru est la Lumière même. Le coeur de M'uru, qui s'était volontairement sacrifié afin de laisser derrière lui une chance de sauver les Elfes de Sang et de les libérer de leur addiction à la magie. Velen utilisa donc ses pouvoir et les restes de M'uru pour redonner au puits sa gloire d'antan. Les Elfes étaient libres et pouvaient de nouveau faire appel à la lumière et les Elfes de sangs et Draeneï, qui s'étaient déjà rapprochés durant cette campagne, entretiennent depuis lors des relations "amicales", même si leurs allégeances respectives les forcent à se combattre sur le champ de bataille.


   Peut après l'émergence d'Aile de Mort et le cataclysme, les réparations de l'Exodar furent terminées et le débat fut mené pour savoir si ils devaient quitter Azeroth qui était en proie aux flammes ou rester et combattre aux côté de l'Alliance. La seconde solution fut celle choisie par Velen après la vision qu'un fragment du cristal Ata'mal lui offrit quand il se trouvait près de son élève : Anduin Wrynn. La vision du prophète montrait un combat de la lumière, représentée par les races mortelles de l'Alliance et la Horde, les dragons et les Naaru contre l'obscuritée. Ses Draeneï auront encore un rôle à jouer contre leurs ennemis de toujours...


Physionomie

   Les Draeneï se divisent désormais en trois types : Les Intouchés, les Draeneï ayant majoritairement rejoins l'Alliance et que nous pouvons incarner. ; Les Roués, des Draeneï ayant été touchés par une petite quantité de la corruption de Kil'jaeden ; Les Perdus, sont ceux qui ont totalement succombé à la corruption et les énergies gangrenées ont tellement régressés physiquement et intellectuellement qu'il est difficile de faire le lien avec les Draeneï que nous connaissons.

   Les Draeneï sont des forces de la nature et sont peut être même plus redoutable au combat que les Taurens de par leur maîtrise des magies des arcanes, des éléments et sacrée. Si vous venez à croiser le fer avec un Draeneï en armure et que vous ne disposez pas de l'avantage de la vitesse, il vaudrait mieux fuir.

Mâles : Imposants colosses mesurant en moyenne 2m50 pour un poid moyen de 280 kilos. Les hommes sont très musclés, possèdent des excroissances tentaculaires au niveau des joues et possèdent une queue. Leurs jambes se terminent par des sabot et leurs oreilles sont allongées comme celles des Elfes mais en plus grossières.

Femelles : Plus petites que leurs homologues masculins, les femmes correspondent à la description globale des mâles, si ce n'est qu'elles possèdent des cornes bien plus développées.


Roués : Plus petits mais aussi fort que les Intouchés, leur corps est parsemé d'excroissances, les plus visibles étant les tentacules qui poussent dans leur dos. Leurs cornes ont disparut et leurs sabots et ongles se sont transformés en griffes. Nous n'avons encore jamais vu de Roué femelle.

Perdus : Beaucoup plus petits que leurs anciens frères, leur crâne s'est aplatit, leurs musculature à disparut, leurs mains s ont grossis et n'ont plus que trois doigts boudinés et leurs jambes se terminent par des pieds eux mêmes terminés par deux griffes.


Personnalités notables


Velen : Prophète de la lumière, il guide son peuple depuis des temps immémoriaux et attend le jour promis par les Naarus où il mènera son peuple dans le combat final contre l'ombre. C'est un puissant prêtre qui possède le pouvoir de vision, qui lui permet de voir les différentes possibilités offertes par le futur, pouvoir qu'il amplifie à l'aide des fragments du cristal Ata'mal afin de guider son peuple dans ses heures les plus sombres. Il aida à purifier le puits de soleil et fit s'engager les Draeneï dans l'Alliance qu'il sait capable d'affronter la Légion ardente. Il enseigna à Anduin les voies de la Lumière et à reçus une vision de cet enfant mener le combat final de la lumière contre les ténèbres, alors qu'il dirige les armées de l'Alliance et de la Horde, les Draeneï ont donc encore un avenir devant eux...


A'dal : Naaru dirigeant les Sha'tar, la plus grande faction de Draeneï et d'Elfes de sangs unifiés et basé à Shattrath qui était à l'origine le groupe de Naaru venu cherché les Draeneï. A leur arrivée en Outreterre, A'dal et les Sha'tar ont libéré Shattrath et y ont pris position. C'est un être extrêmement puissant qui ne peut agir par lui même a cause du code de conduite des Naaru mais il n'est pas pour autant impuissant. Il guide les mortels vers la lumière et tente de sauver les corrompu tout en dirigeant les forces des Sha'tar afin de faire face à la menace qu'est la Légion. Il enverra notamment des troupes à la bataille du Temple noir (où il enverra même un Naaru en renfort) et à celle de Quel'Danas.


Ishanah : La grande prêtresse de l'Aldor, les Draeneï choisis pour survivre au massacre de Shattrath mais n'étant pas parti avec Velen vers Azeroth. Contrairement aux Sha'tar qui vénèrent presque fanatiquement les Naaru, ils ne sont que les alliés de ces derniers. Elle maintient une paix précaire avec les Clairvoyants afin de faire front contre Illidan malgré une hostilité presque omniprésente. Elle mène une lutte farouche contre la Légion, toujours présente dans certaines parties de l'Outreterre. N'aimant pas rester assise a Shattrath pendant que ses compatriotes luttent, Ishanah combat elle même les démons dans les différentes parties de l'Outreterre.


Akama : Gardien du temple de Karabor lorsque celui-ci était encore un lieu de paix et de méditation, Akama a combattu aux premières lignes pour défendre son foyer et les siens. Il combattit pour donner du temps aux civils pour s'échapper. Malheureusement beaucoup périrent ce jour là et Akama mènera les survivants à travers l'Outreterre alors qu'ils changent tous petit à petit à cause de la corruption des terres, devenant des roués. Akama étant la figure la plus proche d'un chef dont ils disposaient depuis qu'ils ont été rejetés par le reste de leur peuple, les survivants de régnèrent derrière lui sous la bannière de la nouvelle tribu Cendrelangue. Ils survécurent malgré les armées de démons et passèrent maître dans l'art de la furtivitée et du combat rapproché. A l'arrivée d'Illidan, Akama mis sa tribu au service du traître après que ce dernier ai promis de libérer son peuple du joug des démons. ensembles, ils combattirent et réussir à vaincre Mannoroth et reprendre le temple, maintenant souillé par les énergies noires. Mais Illidan se réveillant être un tirant du même acabit que le précédent, Akama et les siens attendirent leur heure, maintenant en vie la plus féroce ennemie de l'Elfe démoniaque, Maiev Chantelombre. c'est avec son aide et celle de héros d'un autre monde qu'ils vainquirent Illidan au sommet du temple. Sa vengeance accomplie, Akama est resté au Temple, redevenu la demeure des Cendrelangue, auquel il tente de rendre une partie de sa gloire et pureté passée, mais non sans peine.... (Vidéo de son histoire)


Nobundo : Anciennement un grand Paladin ayant combattu pour son peuple, il fut rejeté malgré tous les combats qu'il à mené quand il devint un Roué. S'isolant dans les montagnes, les éléments entrèrent en contacte avec lui et lui apprirent les voies du Chaman en échange de son respect, les Orcs s'étant détournés du chamanisme. Après des années d'entraînement et de méditation, il revint vers les siens et leur proposa de partager la sagesse qu'il avait acquise, mais il fut rejeté brutalement. Heureusement pour lui, Velen avait eu une vision du futur, lui montrant que Nobundo faisait partie d'un futur où les Draeneï retrouveraient leur gloire d'antan et il fut accepté. Il entraînera de nombreux Draeneï à devenir des Chaman et rejoindra le Cercle terrestre où il sera l'un des membres les plus éminent. Il aidera Muln Rageterre et Thrall à calmer les éléments lors des événements suivant le cataclysme et l'on suppose qu'il continue à soigner Azeroth, gravement endommagé par la rage de l'ancien Gardeterre.


Société

   Depuis 25 000 ans et leur exil, les Draeneï sont dirigés par le prophète Velen, le plus vieux Draeneï encore en vie. Il possède une autorité relativement absolue, les membres de son peuple ayant foie en cet homme qui dirigeait leur peuple depuis bien avant leur naissance et ses visions, ils se fient à son jugement.

   A cause des massacres sur Draenor, les Draeneï sont maintenant une race possédant très peu d'individus. Il doit y avoir (Aldor et Sha'tar compris) tout au plus 30 000 individus. (Nombre spéculé, on à jamais eu de véritable confirmation)

   Parmi les plus haut placés dans la société Draeneï, on trouve les Exarques. Véritables généraux des forces Draeneï, ces quelques élus sont choisis en fonction de leurs exploits passés. Ils possèdent une forte autorité politique et son placés juste sous le prophète dans la chaîne de commandement.

Au sein des Exarques, il existe un conseil réunissant les plus importants d'entre-eux. Chacun des membres qui sièges à ce conseil est en charge d'une région contrôlée par la race des extra-Azerothiens mais aussi d'un pan entier de la culture, ce qui en dit long sur l'importance de tels personnages. On notera pas exemple l'Exarque Maladaar qui dirigeais Auchindoun et le culte des ancêtres, tandis que d'autres s'occupent des forces armées, de la technologie ou des renseignements.

   Tous les Draeneï sont tenus par un code de conduite stricte en accord avec les enseignements de la Lumière, il s'apparente un peu à un code d'honneur.

  Les Roués sont aujourd'hui acceptés parmi les Draeneï et sont de formidables alliés pour la reconstruction de l'Outreterre. (Akama et ses Cendrelangue tentent de restaurer le Temple noir par exemple)

 

Comme dit précédemment, les Draeneï disposent de plusieurs structures internes permettant le bon fonctionnement de la société. Les plus notables sont les Redresseurs de tords, agissant autant comme une police qu'une force armée, les Rangaris, des individus proches de la natures et servant d'espions au prophète, et les Artificiers, réceptacles des connaissances technologiques de leur peuple qui tentent de recoller les morceaux après des centaines années de pertes successives.


Philosophie

    Contrairement à ce que l'on peut penser, les Draeneï ne sont pas des fanatiques envers la Lumière comme une religion mystique. Si ils sont tellement obsédée par elle et les Naaru, c'est parce-qu'ils ne seraient pas là sans ces entités. Les Naaru (et donc la Lumière), leur ont sauvé la vie à de nombreuses reprises. Pour autant, leur quasi-vénération pour les Naaru n'est pas une religion au terme où on l'entend. Ils n'essayeront pas de convertir de nouveaux adeptes et demanderont seulement le respect des Naaru.

    Les Draeneï ont un sens de la famille très développé du aux nombreuses pertes que ce peuple à subit au fil des ages. Le fait qu'il reste très peu de Draeneï en vie fait que la mort de chaque individu est un coup dur, et les Draeneï, qui sont de par leur code très protecteurs envers toute vie, tentent surtout de préserver celle de leurs compatriotes (mais pas au prix de la mort d'innocents par exemple. Un Draeneï se sacrifiera avec plaisir pour sauver des vies.)

 

   Tout Draeneï vie dans l'attente de rejoindre l'Armée de la Lumière, qui mènera le combat contre la Légion sous les ordres de Velen. Cette prophétie est celle donnée à Velen par les Naaru il y a des centaines de milliers d'années alors qu'ils fuyaient Argus. Le prophète eu, plus récemment, une vision montrant Anduin Wrynn dirigeant l'armée, qui combinerait les forces de l'Alliance, la Horde, les Dragons et les Naarus.

 

   Bien que les Draeneï partagent une vue commune de l'avenir, il n'en est rien du présent. Il existe en effet plusieurs dissensions internes sur la manière d'aborder le monde et l'influence exercée par les Draeneï sur celui-ci. On observe deux tendances dominantes : Les Rangaris, principalement, militent pour une adaptation au monde, car ils ne sont que des intrus après tout, et les Artificiers, et autres adeptes conservationnistes, qui prônent de dompter le monde et de le modeler à leur image afin de créer une nouvelle Argus.


Religion /!\ Alerte : copié/coller à peine modifié /!\

     Deux religions coexistent à l'intérieur du peuple Draeneï. La philosophie de la Lumière et le chamanisme.

     Premièrement, parlons de la Lumière. Il n'y a aucune divinité dans cette religion, qui s'appuie sur trois vertus : le respect, la ténacité, et la compassion. C'est en respectant ces trois vertus que l'on pratique cette religion. La Lumière enseigne qu'il existe un lien entre l'univers et chaque individu, et qu'agir sur soi-même modifie l'état de l'univers. Bien qu'il n'existe pas de divinité, les Draeneï vénèrent depuis toujours les Naaru, conscients que ces êtres formés d'énergie sont infiniment plus avancés qu'eux dans la voie de la Lumière. On peut voir une très nette ressemblance entre les Naaru et les archanges de la philosophie de la Lumière créée sur Azeroth (par les humains, principalement, avec quelques Elfes et nains). Beaucoup pensent que la Lumière est nécessairement bienfaisante, et d'autres pensent que l'Ombre s'oppose à la Lumière. Ces deux idées sont fausses et ne sont que des clichés. L'idée de base de la philosophie de la Lumière est que le bien doit triompher. Mais si pour que ce bien triomphe il faut faire la mal, ce n'est pas un problème. Les actions malfaisantes sont même assez communes. Il faut bien voir qu'il y a plus d'un demi-siècle à Shattrath, Velen, grand prêtre de la Lumière, a accepté de suivre les visions qu'il avait eu et ainsi condamné à mort 90% de son peuple pour permettre à ce dernier de perdurer, et que les Draeneï, bien que très civilisés et rendus patients par des millénaires de pratique de la Lumière, n'en sont pas moins des créatures violentes, pas très éloignées de leurs cousins démons par certains côtés. Il existe une magie appelée magie de l'Ombre, dont les effets apportent la souffrance et le chaos. Mais le fait qu'elle s'appelle Ombre ne signifie pas qu'elle diffère de la Lumière. Bien et mal sont également valorisés par la philosophie de la Lumière.

     La deuxième grande croyance des Draeneï s'appelle le chamanisme. A l'origine les Orcs étaient un peuple chamanique, mais ils ont abandonné les éléments. Ce n'est que suite à cela, et une fois les Orcs corrompues et l'histoire de Nobundo, que les Draeneï ont découvert le chamanisme. Les chamans n'utilisent pas une force surnaturelle, comme la Lumière, ils font appel aux forces naturelles, en demandant leur aide. Ces forces peuvent être considérées comme des puissances divines. Il n'existe pas que le monde visible, mais également un monde invisible aux commun des mortels, et habité par les esprits de tout ce qui existe. Il y a quatre éléments : l'air, la terre, le feu et l'eau. Chacun des quatre est personnifié par un esprit élémentaire, et c'est cet esprit qui choisit d'accorder ou non ce que demande le Chaman. La caractéristique principale du chamanisme est qu'il s'agit d'une sorte de contrat entre le Chaman et les éléments. Seule compte l'harmonie avec les éléments, pas l'intention. Une action qui semble bénéfique peut être refusée par les éléments, alors qu'une action malfaisante sera acceptée (même si il y a certaines limites, la plus part des élémentaires ne cautionnant pas le meurtre de masse). Les éléments ne sont ni bons ni mauvais, et les chamans ne font qu'implorer leur aide.

      Pour finir, il est important de comprendre que pour un Draeneï, Lumière et chamanisme ne s'opposent pas. Ces deux croyances peuvent être complémentaires, s'unir dans un choix de vie. Aussi intéressante soit-elle, l'histoire de Nobundo qui tissa des liens avec les éléments après que la Lumière l'ait quitté n'est pas ce que l'on pourrait appeler une suite logique, Nobundo ayant perdu son lien avec la Lumière contre sa volonté. Rien n'empêche un personnage de se lier aux éléments tout gardant à l'esprit le don qui fut celui des Naaru.

 

     On relèvera également que les Draeneï accordent une grande importance à l'esprit de leurs ancêtres, chose qui les rapproche des croyances orques. Il leur était apparemment possible de communiquer avec les morts alors que leurs esprits ont trouvés le chemin vers Auchindoun. On ne sais pas ce qu'est devenu cette croyance après le départ de l'Outreterre et les nombreux massacres subits par les Draeneï.

/!\ Fin du pseudo copier-coller /!\

Les classes

Les personnes de la race extra-Azerothienne préférés de l'Alliance peuvent être des :

Paladin : Guerrier de la lumière sacrée et des Naaru, vous êtes désigné pour combattre les démons et autres aberrations qui viendrait menacer votre peuple. Vous êtes un redresseur de tort et êtes dirigés par les Exarques, les plus preux d'entre vous.

Guerrier : Vous êtes un combattant hors pairs doués d'une force incroyable qui vous sert à vous battre pour la justice et pour protéger vos congénères. Vous avez rejeté l'étude de la lumière par choix ou par contrainte mais vous ne vous écartez pas pour autant de ses enseignements.

Chasseur : Vous êtes un chasseur depuis Draenor ou l'arrivée de votre peuple en Azeroth. Vous respectez la nature pour ses dons mais quand vous devez donner la mort, vous le faites sans hésiter afin d'assurer la survie des vôtres. Vous pouvez également être membre des Rangari, l'un des "yeux du prophète", un ranger discret n'étant dépêché que sur les ordres de Velen pour récolter des information ou effectuer des missions d'infiltration/sabotage...

Prêtre : Vous avez délaissé l'étude des arts du combat pour vous plonger dans celle de la Lumière sacrée. Vous prêchez la parole des Naaru pour vos frères et ceux qui acceptent de l'entendre. Vous ne recherchez jamais le conflit et tendrez toujours vers une solution pacifique, vous possédez la patience nécessaire pour montrer la voie aux âmes égarées.

Chaman : Votre respect envers la nature et les éléments est incommensurable. Même si la Lumière et les Naaru jouent un rôle important pour les vôtres et vous même, vous avez un plus grand respect encore pour les éléments et ferez tout pour maintenir l'équilibre qui règne entre eux.

Mage : Votre race à toujours excellé à la manipulation des énergies arcaniques mais à délaissé cet aspect au profit de la Lumière. Vos grandes compétences et votre sensibilité innée à la magie pourrait attirer les démons qui ont tué tant des vôtres sur ce monde si vos pouvoirs n'étaient pas contrôlés....

Chevalier de la mort : Coupé de votre connexion avec la lumière, vous êtes un guerrier tombé peu avant la campagne en Norfendre et la rébellion de la Lame d'ébène. Vous êtes une machine de guerre et tentez tant bien que mal de combiner votre nouveau statut, votre code d'honneur et les atrocités commises durant votre court passage sous le contrôle du Roi-Liche. Tous, sauf les autres chevaliers se méfient de vous, voir vous haïssent, mais vous continuez quand même à vivre dans la non-mort pour protéger votre peuple, qu'il le veuille ou non.

Moine : Vous êtes un être de sagesse et d'harmonie. Les enseignements des Pandarens correspondent en grande partie au code de conduite de votre peuple et vous chercherez toujours une solution pacifique. Bien entendu, rien ne vous empêche de recourir à la force si vos adversaires refusent de vous écouter...



Voila. J'ai essayé de rester dans le général et il y à beaucoup de choses que je n'ai pas expliquer car sinon je doublerait la taille de ce post (comme les différentes organisations au service des Naaru, la révolution d'Outreterre,...) mais les Draeneï sont un peuple complexe et dotés d'une histoire longue et riche possédant des implications importantes dans l'univers dans le quel nous évoluons.

 

N'hésitez pas à poser des question, a émettre des remarques voir même à me corriger si besoin, je ne prétend pas tout connaître sur le bout des doigts !

J'espère que ça vous aura plus et à la prochaine !

Edited by Vagnus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guide très bien fait même si j'ai pas vraiment lu l'intégralité, faut que je me reveille de ma sieste X). Je rajouterais juste peut etre dans les personnalités importante Maraad et la petite Draenei de WoD qui remplace Velen. Me rappelle plus le nom mais elle est assez importante puisque qu'on arrivera a WoD a un moment dans l'histoire :P et la seule faute notable ce n'est pas tirant mais un Tyran :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci d'avoir signalé la faute ! (Correcteur orthographique, quand tu nous tien,....)

 

Sinon, pour Maraad, il n'a pas réellement d'importance avant Warlords (et même là.... je n'en dirais pas plus pour ne pas spoil :x), la seule information qu'on aurais c'est qu'il à fait une bêtise pendant la bataille de Shattrath et qu'il a participé à l'assaut sur la couronne de glace et j'ai donc préféré le passer sous silence.

 

Quand à Yrel, son histoire prend place, comme tu l'à dit, durant Warlords, or son influence s'étend uniquement aux Draeneï de son univers, pas aux nôtres.  De plus, on ne sais même pas si elle à existé dans notre espace-temps car il n'en est fait mention nul part (à ma connaissance). Il se peut qu'elle ai bien existé mais qu'elle ai perdu la vie avant d'avoir une chance de faire ses preuves. Du coup, même raison que Maraad : Pas d'influence majeure sur les Draenei de notre Alliance.

Edited by Vagnus

Share this post


Link to post
Share on other sites

Guide très bien fait même si j'ai pas vraiment lu l'intégralité, faut que je me reveille de ma sieste X). Je rajouterais juste peut etre dans les personnalités importante Maraad et la petite Draenei de WoD qui remplace Velen. Me rappelle plus le nom mais elle est assez importante puisque qu'on arrivera a WoD a un moment dans l'histoire :P et la seule faute notable ce n'est pas tirant mais un Tyran :)

Pour la petite draenei c'est Yrel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un très beau topic.

Juste :

Les Guerrier sont aussi des redresseurs de torts.

Les prêtres sont dirigés par des Anachoretes.

Pour des raisons plus qu'évidentes, moine, c'est limite.

(Sabot toussa)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Niveau âme (pour les prêtres) Il y a les Lieuse d'Âme, sorte de soigneuse qui aide les âmes comme spécifié en haut, des défunts (Auchindoun entre autre) à trouver la paix. Elle peuvent aussi faire des soins qu'utiliser des sorts types attaque mentale etc ... Ce ne sont pas des manipulatrice de l'ombre sauf si corrompue évidement au quel cas, elle torturerait les âme pour leur compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...
Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...